Antoine Le Menestrel

Danseur de façade et chorégraphe

Dans les années 80 Antoine Le Menestrel ouvre des voies d'une difficulté jamais atteinte. Il participe à l'invention de l'escalade libre, puis il révèle son talent créatif en devenant le premier ouvreur de voies d'escalade sur structure artificielle pour des compétitions internationales. Il découvre alors un lien intense avec les spectateurs.

À cette époque il réalise des performances sportives de renommée mondiale :

  • 1985 Premier 8a+ en solo avec « Revelation » ( la voie la plus dure d'Angleterre)
  • 1986 Premier 8b+ français "La Rage de Vivre"
  • 1987 Première ouverture à vue d’un 8a « Samizdat »

“L’escalade Libérée” – 2020

Un film documentaire de Benoit Regord

De sa découverte de Buoux étant tout jeune avec son frère et ses parents, il va découvrir cette falaise et le travail d'ouverture de voies. Un partie de l'histoire de l'escalade s'écrit ici à Buoux, avec notamment la "bande des parisiens" dont il fait parti et les premiers 8A. Antoine nous raconte aussi son état d'esprit à cette époque, ses questionnements sur le sens de la vie, de sa vie. Il retourne dans des voies comme « rêve de papillon », « la rose des sables » ou encore « la rose et le vampire » pour nous guider.

Je vais peindre avec mon corps en dansant sur les murs. Au départ sur un décor puis sur les façades urbaines. Je suis un allumeur de rêves, je fais chanter les murs et danser les façades.

Antoine fonde avec Fabrice Guillot la Cie Retouramont en 1989, et avec Franck Scherrer la Compagnie Lézards Bleus en 1992.

Parcours chorégraphique et artistique

Antoine Le Menestrel a découvert la Danse Verticale avec la Compagnie Roc in lichen, Laura de Nercy et Bruno Dizien, dans plusieurs

créations dont Rosaniline. Avec François Joxe, il chorégraphie vingt danseurs et comédiens pour La Création dans le cadre grandiose du cirque de Gavarnie. Avec Jean-Marie Maddeddu de la Compagnie Les Piétons, il s'initie au théâtre de rue. Il est danseur-comédien sur plusieurs créations : Corps de Balai International, Opéra Bobo. Puis il coécrit avec Dudu le spectacle de théâtre de façade surréaliste et ultra léger Les Urbanologues Associés. Avec la Compagnie Ilotopie, il participe au spectacle Les Habitants du lundi pour L'année des 13 Lunes. De l'aube au crépuscule, il voyage sur les murs, attendant la pleine lune. Avec Pierre Sauvageot et Lieux Publics, il est danseur-chorégraphe sur plusieurs créations : Finale de l'année des treize lunes, Symphonie Babel Platz et L'Odyssée [0XC], opéra urbain et méditerranéen.


C'est avec Roméo Castellucci, artiste associé du Festival d'Avignon 2008, qu'il a effectué l'inoubliable ascension de la façade de la

Cour d'Honneur du Palais des Papes pour la création Inferno. En 2013, il réitère cette ascension avec le chorégraphe Jérôme Bel pour le spectacle Cour d'Honneur. Par ailleurs, dans le cadre du Printemps des poètes 2021, Priscilla Telmon et Mathieu Moon Saura mettent en scène Stéphanie Bodet et Antoine Le Menestrel dans un court-métrage au Palais des Papes à nouveau (sur une idée de Sophie Nauleau).

En 2021, il collabore avec (La) Horde pour la chorégraphie en hauteur du spectacle Room with a view, sur le toit du Ballet national de Marseille.


Antoine Le Menestrel a travaillé avec de nombreux artistes

Cie Les Piétons, Allegro Barbaro (Lieux Publics), Artonik, Décor Sonor, Olivier Farge, Générik Vapeur, Ilotopie, Kumulus, Le Phun, Tout Samba'l, Théâtre en vol, la Cie Oposito ou encore Roméo Castellucci. Michel Risse, Décors Sonores. Il travaille également avec des artistes plasticiens tels qu'Olivier Grossetête, Karine Debouzie et George Cuvillier ou encore auteurs comme Marie-Do Fréval.

L'escalade, je suis tombé dedans quand j'étais petit. 

Tel un folambule, je ne change pas le monde mais je change mon regard sur le monde.

Antoine le Menestrel

Cie Lézards Bleus_La rose et le vampire_avec ombre lézards©Patrick Seguin
Cie Lézards Bleus-Antoine Le Menestrel_Entre Chiens et Loups©Pascal Kober
Inferno de Romeo Castellucci_Antoine Le Menestrel© Luca Del Pia

Transmission

Parallèlement à ses activités artistiques, il aime transmettre, devenir un point d'appui afin que chacun trouve sa voie. Invité par Michel Crespin, l'un des fondateurs de la Fédération Nationale des Arts de la Rue, Antoine Le Menestrel est régulièrement invité en tant que pédagogue dans le cadre de la FAI AR (Formation Avancée et Itinérante des Arts de la Rue), ou par le CDCN d'Avignon – Les Hivernales, proposant des ateliers de danse de façade pendant le Festival Les Hivernales en février. C'est une aventure qui dure depuis 30 ans.

Il intervient également auprès des jeunes sur leur lieu de vie, dans le cadre de projets "politique de la ville" ou d'éducation artistique et culturelle.

Antoine Le Menestrel et Jean Luc Bichon©Didier Olivré

Antoine Le Menestrel s’entoure au sein de la Compagnie Lézards Bleus d’une équipe d’artiste,

de techniciens et de professionnels du spectacle vivant.